Pour un Halloween moins sucré

Pour un Halloween moins sucré

Des bonbons santé, est-ce que ça existe?

En réalité, il n'y a pas de bonbons meilleurs que d'autres. Un bonbon, c'est un bonbon! Même ceux avec du vrai jus de fruits renferment essentiellement du sucre.

À l'Halloween, ce n'est donc pas la qualité du bonbon qui importe, c'est plutôt la quantité ingérée.

Permettez des bonbons ou friandises à l'occasion à vos enfants et à vous-même tout au long de l'année.

Si l'Halloween est le seul moment de l'année où ils peuvent manger des bonbons, soyez assurés qu'ils en mangeront une grande quantité.

Nos petits conseils pour vous aider à gérer l'excitation post-récolte!

  1. Au retour à la maison, demandez à vos enfants de trier leurs bonbons préférés et de les mettre dans un bol (d'une grosseur déterminée par vous). Les bonbons restants peuvent être donnés dans les banques alimentaires.
  2. Placez ensuite le bol de bonbons hors de la vue de tous afin de réduire les tentations et établissez une quantité permise dans les jours suivants (ex: tu as le droit de prendre x bonbons/jour).
  3. Autre solution : pourquoi de pas offrir aux enfants des surprises non alimentaires(autocollants, tattoos, pâte à modeler, crayons, bague, bâton lumineux, accessoires pour cheveux, bracelets...)? Les enfants aiment cela tout autant que les bonbons. Cela est de plus en plus courant en raison de l'augmentation des allergies chez les enfants.

On invite d'ailleurs les maisons qui offrent des surprises non comestibles à s'identifier auprès des enfants allergiques et de tous en peignant leur citrouille décorative en turquoise.

Bon Halloween!