Se libérer de la fatigue hivernale pour une année remplie d'énergie

COMMENT SE LIBÉRER DE LA FATIGUE?

Après les fêtes on se retrouve souvent à plat et découragé(e) d'avance par le long hiver qui se profile à l'horizon. 3 thérapeutes vous prêtent main-forte pour comprendre les différentes causes de la fatigue et vous expliquent comment leur spécialité permet de se libérer.

L'OSTÉOPATHIE

Souvent la fatigue n’est que la résultante d’autres troubles souvent réguliers comme le stress, que celui-ci soit professionnel ou personnel.

  • Les troubles digestifs et le mauvais fonctionnement intestinal peuvent créer des carences et une malabsorption de la part des intestins qui pourront également créer un épuisement; la fatigue après les repas est souvent signe d’une difficulté du système foie vésicule biliaire.
  • Les douleurs chroniques du dos ou d’autres parties du corps peuvent être responsables d’un sentiment d’épuisement souvent psychologique entraînant ensuite une fatigue physique.
  • Les troubles du sommeil sont souvent la première source de la fatigue, les causes des troubles du sommeil sont diverses; elles peuvent être musculo-squelettiques (après une chute par exemple) ou émotionnelles (après un décès, la perte d’un travail…).
  • Les migraines ou les céphalées peuvent également être à l’origine de fatigue, surtout si celles-ci sont chroniques.
  • Enfin plus généralement, les dysfonctions ostéopathiques ou blocages qui s’accumulent dans l’ensemble du corps peuvent contribuer au ralentissement de tous les systèmes du corps humain en risquant de créer une sensation de fatigue.

La prise en charge ostéopathique de l’état de fatigue permet de trouver l'origine du problème grâce à un interrogatoire approfondi.

L'HYPNOSE

Vous vous sentez fatigué(e), épuisé(e), vous n’êtes pas seul(e), la majorité des Québécois(e)s le ressent aussi.

Avec la lumière moins présente en cette saison et aussi le froid mordant qui nous demande plus d’énergie pour le combattre, nos réserves vitales s’épuisent plus rapidement que durant la saison estivale.

Cette froidure limite aussi nos activités de plein air, alors notre corps devient moins en forme. Que dire de l’anxiété qui est de plus en plus présente dans nos vies …

Saviez-vous que l’hypnothérapie peut vous aider à réduire la fatigue de plusieurs façons :

  • L’anxiété peut contribuer à abaisser notre niveau d’énergie, et l’hypnothérapie est vraiment une spécialité pour la combattre.
  • L’insomnie : le manque de sommeil profond et réparateur est une des causes de la fatigue. Le petit hamster qui roule et perturbe la qualité de sommeil peut être aussi ralenti et neutralisé par cette thérapie.
  • Le manque d’exercices aussi peut apporter la fatigue, en hypnothérapie, on peut faire des suggestions à l’inconscient qui ne fait pas de différence entre le vrai et le faux. « Comme si » vous aviez fait une marche d’une heure à l’extérieur.

L’hypnothérapie permet de se ressourcer - en relaxant comme si nous étions « branchés » aux énergies du centre de la terre - et de suggérer au subconscient que nous recevons toute la lumière dont il a besoin tout en se libérant très rapidement des émotions négatives qui sont une charge nuisible à notre énergie.

Découvrez Francine Pelletier, Maître-hypnothérapeute et coach professionnelle certifiée PNL.

LA THÉRAPIE DU SOMMEIL

Fatigué(e) d’être fatigué(e)?

Chacun(e) de nous a déjà éprouvé de la fatigue durant le jour. Par contre, le fait d’être fatigué(e) tous les jours doit être pris au sérieux. Il est à noter que la fatigue est ressentie comme un manque d’énergie alors que la somnolence est incapacitante (endormissement au volant, à l’inactivité).

De nombreuses causes peuvent être pointées tel que la dépression, le diabète, l'anémie ou des problèmes de thyroïde. Une fois ces causes éliminées, il est judicieux de chercher à diagnostiquer une pathologie du sommeil puisque la fatigue ou somnolence sont très souvent causées par un manque de sommeil. Ce dernier n’est pas par faute de ne pas passer suffisamment de temps au lit mais d’avoir un sommeil interrompu et fragmenté par un trouble du sommeil.

Les plus communs sont l’apnée et le ronflement, l’insomnie psychophysiologique et le syndrome des jambes sans repos. Notez qu’un grand nombre de personnes ayant une hygiène de vie exemplaire présentent un trouble du sommeil non diagnostiqué. En fait, seulement 20% de la population en souffrant l’est.

Sachez qu’une fois le(s) troubles du sommeil ciblés, il existe une multitude d’options et de traitements afin de retrouver une qualité de vie durant le jour. Ceux-ci sont entre autre le traitement sous CPAP pour l’apnée du sommeil ainsi que les médecines alternatives telles que l’ostéopathie, des techniques de relaxation, la sophrologie, la phytothérapie, qui ont su démontrer des effets bénéfiques sur l’insomnie.

En terminant, il est important de ne pas prendre le sommeil non-réparateur à la légère et de consulter votre médecin si vous éprouvez une fatigue persistante.